06.03.42.12.04
contact@lesfeesrecup.fr

Portrait d'une Fée : Marylène Magnaud

8 juin 2021

Marylène Magnaud, experte en communication et en mode éthique fait partie de l'équipe des Fées. Pas de baguette magique pour Marylène mais une plume pour écrire de jolies histoires vraies.

Eco citoyenne convaincue, elle a rejoint les Fées il y a plus d'un an pour apporter son expertise autour du recyclage textile et de la mode. Sa spécialité c'est aussi la communication, et elle accompagne Les Fées Récup pour ses nouvelles opérations éditoriales ou marketing. Derrière une belle plume, se cache une écolo sensible et sensée qui fait son chemin vers le Zéro Déchet avec une chouette vision : elle témoigne ici de son parcours et de ses grands déclics.

Marylène, parle-nous un peu de toi ?

J'ai 37 ans et un petit garçon de 4 ans, nous vivons à Versailles depuis peu ; j’ai la joie d’y découvrir de très nombreuses initiatives publiques, citoyennes ou commerçantes, pour l’écologie : mobilité douce, zéro déchet, upcycling, permaculture… C’est une ville très inspirante. Mon fils me pousse à donner le meilleur de moi-même désormais ; il veut carrément que l'on aille sauver les grands singes de la déforestation ! 

Je suis Freelance depuis plusieurs années : après une longue expérience dans la communication dans le spectacle vivant, j’ai pris le chemin de l’indépendance pro, j’ai même eu la chance de pouvoir participer à la création d'entreprises, dont une marque de vêtements éthiques. Depuis plus de 5 ans, je fais des choix pro qui me permettent d’être en accord avec ma conscience écologique  et d’apporter ma petite pierre à l’édifice. Je travaille uniquement avec des entreprises aux démarches éthiques et je leur propose d’adopter une communication qui leur correspond. A côté de tout cela, je conserve du temps pour mener des opérations de sensibilisation et d’apprentissage écologique. Si ma spécialité, c’est le textile et la mode, les nombreux changements dans ma vie personnelle pour évoluer de façon plus frugale et écolo, sont des moteurs pour sensibiliser au zéro déchet en général. 

Mon mantra c’est un peu la célèbre citation de Roosvelt « il ne faut pas attendre d’être parfait pour faire quelque chose de bien » ; ainsi j’invite ceux que je rencontre ou que je forme à faire sans complexe et sans pression les efforts qu’ils pourront. Qu’on ait envie de faire le vide de façon radicale (ce qui arrive parfois dans une vie), qu’on se sente un peu « coupable » face aux menaces écologiques, ou simplement que l’on veuille adopter un mode de vie plus respectueux de la Terre et de nos enfants (qui nous la prêtent !), chaque motivation, chaque geste a une valeur inestimable dont il faut prendre conscience.

Marylène Magnaud

Es-tu "Éco-friendy", "éco-convaincue" ou carrément Zéro Déchet ? Quel est ton degré d’investissement dans un mode de vie écologique ?

On peut dire que je suis une éco-convaincue maintenant, mais pas encore 100% zéro déchet car évidemment il est difficile de tout changer, c’est un chemin progressif. J’apprends en permanence et j’évolue au fil du temps.

Parfois, je ressens une charge mentale écologique, simplement parce que la société n’est pas encore adaptée à cette pensée et à tous les nouveaux gestes qui en découlent. On est un peu dans un étau, entre deux injonctions : un marketing sans scrupule qui nous pousse à l’envie, à consommer et agir pour notre bien être immédiat, et des injonctions anxiogènes à arrêter les dégâts. Je me place au milieu de cela et je m’efforce, dans mes interventions, et auprès de mes proches, de donner un peu plus de légèreté à la démarche.

Il s’agit d’abord de déconstruire un peu notre rapport aux objets et à la consommation, puis de voir le mode de vie écologique, ou ZD, comme une solution pour nous alléger - dans tous les sens du terme ! Moins de choses, moins de contraintes d’achat, moins de dépenses, plus de simplicité ! -

Quand et pourquoi ou comment a eu lieu votre prise de conscience écologique ? Une anecdote, quelque chose ou quelqu’un qui a fait un déclic ?

Le déclic pour moi, c’est le drame du Rana Plaza : l’effondrement d’une usine de confection textile au Bangladesh en avril 2013. On y fabriquait dans des conditions déplorables les vêtements de marques de fast-fashion dont j’étais consommatrice. Il s’est écroulé sur les ouvriers et a fait beaucoup de morts. Ça a permis une prise de conscience mondiale et a ouvert à la voie à des mobilisations importantes qui font encore aujourd’hui changer les mentalités dans la mode. 

Second déclic, j’ai rencontré une styliste qui réalisait de superbes vêtement upcylés. J’ai trouvé mon dressing d’une tristesse sans nom, je l’ai vidé à 70% (j’ai fait des dons, je n’ai rien jeté évidement !), et j’ai commencé à m’habiller différemment, c’est à dire « moins mais mieux ».

Connaissez-vous le mantra de la (géniale) designer de mode Vivienne Westwood  « Buy less, choose well, make it last »* … c’est ça l’idée.

*achetez moins, choisissez mieux, faites-le durer


Le DIY de Marylène :

Un furoshiki à partir de textile recyclé

Mon DIY préféré, parce qu'il est ultra facile à faire et que c'est un vrai geste ZD, c’est le Furoshiki. Le Furoshiki est une technique de pliage textile ancestrale japonaise : en récupérant un tissu qui nous plait (d’où qu’il vienne) on peut se faire un sac ou un joli emballage de transport ou de cadeaux. 

Le pliage le plus simple et que je conseille est celui du grand « tote bag » : je le fais avec mes nappes aux motifs esprit Waxx et ça rend très bien ! Quand j’en ai marre, je lave et le textile redevient une nappe ou recouvre un fauteuil... c'est mieux qu'une seconde vie, une troisième, une quatrième, une cinquième vie !

Le tuto Furoshiki facile

Pliage Furoshiki en 6 petites étapes
Furoshiki : Tote bag oversize réalisé avec un grand foulard

Retrouvez tout le tuto Furoshiki de Marylène dans la partie DIY du Magazine des Fées !


👉 Pour en savoir plus sur nos conseils et rejoindre notre communauté de déco-recycleurs, retrouvez nous sur Facebook ou Instagram !

👉 Inscrivez-vous à la newsletter mensuelle des Fées pour tout savoir et découvrir nos DIY et bonnes adresses.

👉 Vous êtes une collectivité, un bailleur social, une entreprise, et vous souhaitez proposer à vos usagers, bénéficiaires ou salariés des actions de revalorisation, des défis pour agir ensemble vers la transition, une sensibilisation à l’économie circulaire et au savoir-faire ? Contactez-nous pour découvrir notre offre.

À LIRE AUSSI

Laissez un commentaire
Partagez sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-nous sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Je m'inscris
Copyright Les Fées Récup 2020
Site créé par PIKO PIKO
closecommentfacebook-squarelinkedin-squarephonemagicpinterest-squareenvelopeangle-downinstagramcalendar-check-o